dimanche 31 août 2014

La pire misson de ma vie de Robin Benway


"Le pire danger pour une espionne: 
craquer pour sa cible!"


titre: La pire mission de ma vie
tome 1
auteur: Robin Benway
édition: Nathan
genre: aventure, espionnage, fille
pour: 13 ans

  Pour vous donner envie:  résumé de l'éditeur
Maggie Silver a ouvert son premier coffre-fort à 3 ans. Cela peut sembler étonnant, mais quand on est fille d'espions, c'est assez banal. A 16 ans, elle décroche enfin sa première mission en solo. Son objectif : accéder à des infos que détiendrait Armand Oliver, journaliste. Sa méthode : se rapprocher de son fils, le dangereusement charmant Jesse. Sa couverture : devenir une lycéenne comme les autres. Le hic : personne ne lui a expliqué comment ne pas tomber amoureuse de sa cible !

  Ce que j'en ai pensé:

J'ai tellement entendu parler de La pire mission de ma vie n'est pas finie que j'ai eu envie de le lire. Mais tout d'abord le tome 1. Cet été j'avais déjà lu des romans d'espionnage (Gallagher Académy, de Ally Carter, que j'avais adoré)  et j'avais peur d'être déçue. Mais même si les deux héroïnes sont des espionnes, s'arrêtent là, toutes ressemblances. Et j'ai autant aimé ce premier tome que la série Gallagher Académy.

Maggie Silver, 16 ans, a vécu toute sa vie en cavale, et n'a jamais eu le temps de se faire des ami(e)s. Et ce petit problème va s'ajouter au fait que Jesse Oliver, sa cible, la fait énormément craquer.



La plume de l'auteur est facile à lire, amusante... 
Et ce premier livre m'a donner envie d'en découvrir d'autre de Robin Benway.


                                                         Tome 2 sorti en juillet 2014

samedi 30 août 2014

Les Dolce de Frédéric Petitjean


titre: Les Dolce
tome: La route des Magiciens
auteur: Frédéric Petitjean
édition: Don Quichotte
existe en poche
genre: fantastique
pour: 12 ans

  Pour vous donner envie: (résumé de l'éditeur)
Persécutés pendant des siècles durant par les sorciers, ces êtres singuliers ne sont plus qu'une poignée. Cinq exactement. Une famille les Dolce. La lignée, traquée en permanence, tente depuis des années de se fondre dans la société moderne, et vit pour l'heure dans une bicoque de Brooklyn.Le grand père n'a plus toute sa tête, le père et la mère exercent des professions sans histoire et les adolescents vont à l'école.Se faire des amis ne devrait pas être un problème quand on lit dans les pensées. Mais la discrétion qu'ils doivent constamment observer et les déménagements à répétition ne leur facilite pas la tâche. Ainsi, Leamedia, la cadette, décide t elle de s'émanciper: le jour de ses onze ans, elle utilise tous ses nouveaux pouvoirs à très mauvais escients. Son premier sort provoque un désastre. Repérée par ses redoutables ennemis, la famille doit décamper aussitôt, reprendre à nouveau la route, errer encore sans autre but que de se faire oublier.

  Ce que j'en ai pensé:
Durant toutes les vacances je me suis dis, allez, je vais le lire. Mais il faut dire qu'il est si gros, que je préférais des romans plus légers. 

Je voudrais surtout parler de ma déception. Ce livre avait l'air super et la couverture est très belle avec ses couleurs de nuit mais, je ne sais pas... il traînait en longueurs. A certain moment je rentrais dans l'histoire mais la plupart du temps je m'ennuyais. C'était lassant. Tellement que je n'ai pas réussi à le finir, et ça ne m'était pas arrivé depuis longtemps. Pour moi un roman d'aventure doit surtout nous tenir en haleine.

Sinon, il y avait beaucoup de personnages, tous avec des noms aussi compliqués les uns que les autres. Et dans la narration, je les mélangeais, ne comprenais pas toujours tout...

Leamedia est une magicienne moderne, qui veut vivre sa vie normalement, avoir des ami(e)s, utiliser la technologie... Mais à cause de son statut, elle ne peut décider de sa vie. Elle m'a parue précoce pour ses 11 ans et surtout être une vrai tête brûlée.
Son frère a les mêmes envies qu'elle mais le montre moins et obéit plus aux règles instaurées par ses parents.
Le grand-père, Melkaridon est, je pense, le personnage que j'ai préféré. Il perd souvent la mémoire et les pédales, pose la même question tous les jours...

 L'histoire est bien choisie, et écrite avec une belle plume. Les personnages bien décris, même si avec le nombre j'avais du mal à m'identifier à eux.

Malgré ces bonnes choses, ça n'a pas réussi à me faire oublier ces petites déceptions.

jeudi 28 août 2014

Gallagher Académy de Ally Carter


titre: Gallagher Academy
tome 4 : Espionnera bien qui espionnera le dernier
auteur: Ally Carter
genre: aventure, espionnage, fille
pour: 9 ans

  Pour vous donner envie: (résumé de l'éditeur)
En étudiant à la Gallagher Academy, Cammie savait qu’elle se préparait à la dangereuse vie d’espionne. Ce qu’elle ignorait, c’est que le vrai danger surgirait avant même la fin de ses études. Une ancienne organisation terroriste a juré de la kidnapper, et désormais, elle n’est plus en sécurité nulle part. Même elle, pourtant surnommée le Caméléon, ne parvient pas à se cacher : un comble ! Quand elle découvre que l’un de ses meilleurs alliés est en réalité un agent double, Cammie ne sait plus à qui se fier. Qui d’autre s’apprête à la trahir ? Ses amies ? Ses professeurs ? Son cœur ?

  Ce que j'en ai pensé:
J'ai beaucoup aimé cette série, je ne crois pas avoir de tome préféré.
L'histoire se passe à la Gallagher Academy pour Jeunes Filles Exceptionnelles, qui en réalité est une école pour apprentie espionne.

Cammie est la fille de la directrice, elle connaît le manoir comme sa poche, mais dans ce tome, ça ne lui sera d'aucune utilité. Une organisation secrète, le Cercle, cherche à l'enlever et elle aura besoin de tout le soutien de ses amies, Bex, Liz et Macey.

Le style de Ally Carter est facile à lire.
Et sur le plan accroche-marketing, j'aime aussi. Les titres (espionne malgré moi, espionne-moi si tu peux, espionner n'est pas tuer, et, espionnera bien qui espionnera le dernier) sont drôles et mettent tous en scène le verbe "espionner". La couverture, aussi, fait très "fille" avec la jupe assortie à la bordure et le blason rose de l'école.


Un avion sans elle de Michel Bussi


titre: Un avion sans elle
auteur: Michel Bussi
édition: Pocket
genre: policier, intrigue, famille
pour: 13 ans, adulte

  Pour vous donner envie:
Un crash, 168 morts, un survivant, un bébé de trois mois, Libellule. Deux familles que tout oppose se la disputent. Emilie? Lyse-Rose? Maintenant, à 18 ans, elle doit connaître la vérité. Mais comment revenir sur des faits survenus 18 ans auparavant?

  Ce que j'en ai pensé:
 J'avais lu le résumé de Ne lâche pas ma main et avait eu trop envie de le lire. Le problème? On m'avait dit que j'étais trop jeune. Alors quand ma mère m'a passé ce livre en me le conseillant, je l'ai dévoré...

 Libellule est une jeune fille qui m'a parue attachante, gentille... Toute sa vie on la prenait pour Emilie Vitral, la petite fille de Nicole. Mais elle a toujours eu des doutes sur son identité. Et bien que ce soit son histoire, ce n'était pas elle qui menait l'enquête. C'est son "frère", Marc Virtral qui, ayant des sentiment autres que fraternel à son égard, tient à découvrir la vérité. Avec le carnet de Crédule Grand-Duc (oui, drôle de nom pour un détective privé), le détective engagé par les De Carville 18 ans plutôt, il va suivre toutes les pistes, en concevoir d'autres... Il se fera aussi des alliés inattendus, dont Mathilda De Carville, la soeur de Lyse-Rose. Elle est décrite comme folle depuis sa disparition. Elle a un physique ingrat, une tête de femme de trente ans sur un corps de quinze ans. Avec sa réputation et sa "beauté" elle faisait peur.

Le narrateur est extérieur mais il varie entre plusieurs personnages: Libellule, Nicole, Marc, Mathilda mais aussi la grand-mère de Lyse-Rose. Nous lisons aussi des pages du carnet de Grand-Duc qui, elles, sont écrites au présent.

On ne connaît la vérité que dans le dernier chapitre. Michel Bussi nous tient en haleine tout au long du livre. Une enquête rocambolesque,  des lieux aussi beaux que terrifiants et des personnages prêts à tout pour découvrir la vérité.

lundi 18 août 2014

C'est lundi, que lisez-vous?


Rendez vous mis en place par galleane et Malou qui se sont inspiré de It's monday, what are you reading? Il s'agit de répondre à 3 questions: Qu'avons nous lu la semaine dernière ? Que lisons nous maintenant ? et Que lirons nous la semaine prochaine ? 

 La semaine dernière, j'ai lu:
                      
                       

Douce nuit de Mary Higgins Clark est un polard racontant l'épopée d'un garçon de 7 ans, la veille de Noël. 
Un avion sans elle de Michel Bussi

En ce moment, je lis:
                                               
                                                

Les Dolce, La route des magicien de Frédéric Petitjean est un gros pavé dont j'ai longtemps eu envie mais, j'en choisissais toujours un autre à la place. 

Ce que je lirai ensuite:

                            

 La Sélection de Kiera Cass, en PDF, qui faut absolument que je lise tant j'en ai entendu parlé.
Six ans déjà de Harlan Coben.