MENU

lundi 16 novembre 2015

Paris ♥

 

Salut tout le monde. Je tenais vraiment à faire cet article. Il ne sera pas long ni grandiloquant mais il sera là.

Je n'arrive toujours pas à croire ce qui s'est passé ce vendredi 13 novembre. Comment peut-on faire une chose pareille ?? Je ne l'ai pas appris de suite, mais le lendemain. Je m'étais levée tôt pour aller à la danse quand j'ai vu mon beau-père sur l'ordinateur. Je ne comprenais pas pourquoi il travaillait un samedi à huit heures du matin. Et puis quand je me suis approchée de l'écran,  j'ai vu ce qu'il regardait. Et sur le coup, je n'ai rien ressenti à part un vide. Je me disais que ce n'était pas possible. On ne peut pas faire ça, pas après Charli Hebdo. Depuis, je suis toujours en train de me demander si c'est vrai. Je n'arrive pas à réaliser.

J'ai toujours eu peur de la guerre. J'ai toujours eu un blocage. La 1° et la 2° guerre mondiale est une période que je n'ai jamais pu lire. Et là, en janvier, puis maintenant le week-end dernier, des attentats sont dirigés contre la France, et je dois dire que ça me fait peur.

Ce week-end je l'ai passé sans vraiment y pensé, je me disais toujours que j'avais rêvé. Mais ce matin, j'ai vraiment pris conscience de ce qui était arrivé.  Notre principal nous a fait un discours et à midi nous avons fait la minutes de silence.

Tous ces morts, tous ces gens qui devaient être là ce soir, à dîner, regarder la télévision, tous ces gens qui ne sont plus là. Je ne connaissais personnes des victimes mais j'ai de la famille à Paris et rien que de savoir qu'ils se trouvaient dans cette ville... Je joins toute ma peine aux familles des victimes.

Ces morts prématurées m'ont fait réfléchir. La vie est cruelle, elle nous prend des gens qu'on aime, comme ça, sans raison, et c'est déjà dur à supporter.  Mais que des hommes puissent ôter la vie, que ce soit dans des attentats ou même dans des accidents de route,... C'est tout simplement ignoble, et encore plus si ces gens sont conscients de ce qu'ils font.

Ce message arrive peut être un peu tard, mais ce n'est vraiment que ce matin que j'ai pris conscience de ce qui s'était passé et que j'ai réussi à trouver les mots.

Si j'ai une dernière chose à dire ce serait ça : la vie continue. La vie continue et il ne faut pas la gâcher. La vie donne et reprend à sa guise. Alors s'il vous plaît,  vivez. Vivez pour vous et vivez pour ceux qui n'en ont pas eu cette chance.

Vivez bien
Honorine ♥  

Ps: je m'excuse pour les fautes mais je ne préfère pas me relire, je risquerai de tout effacer.

dimanche 15 novembre 2015

Mémé Dusa de Anne Schaumauch et Katherine Ferrier



titre : Mémé Dusa
auteurs : Anne Schaumauch et Katherine Ferrier
édition : Sarbacane
collection : Pépix
sortie : 04/11/2015
nombre de pages : 192
à partir de 8 ans
prix : 10,90€










     Synopsis :
Hélène se doutait bien que ses parents lui cachaient quelque chose à propos de ses origines grecques. Mais quand son idiot de grand frère et elle se retrouvent parachutés en Grèce antique - il y a 5 000 ans, au milieu des monstres et des dieux !! -, ça lui fait tout drôle. Enfin. « drôle », façon de parler, parce que leur grand-mère, Mémé Dusa alias la VRAIE Médusa, habite là-bas aussi, et qu'elle a la mauvaise habitude d'assassiner comme elle respire. Autant dire que ça va swinguer !

Bienvenue dans une aventure mêlant enquête policière, voyage temporel et combats de monstres au pays d'Ulysse, Zeus et les autres !

     Mon avis :

Je tiens tout d'abord à remercier les éditions Sarbacane pour ce partenariat ainsi qu'à m'excuser du retard avec lequel j'ai écrit cette chronique.


Mémé Dusa est un livre pour les plus petits, malgré tout, j'ai passé un moment très agréable avec Hélène et son frère. Ce roman se lit très vite (pour ma part je l'ai lu en une journée) et il y a des dessins vraiment adorables ; malheureusement je ne pourrais pas vous dire si les couleurs sont belles, ou même s'il y en a car ma liseuse est en noir et blanc.

Hélène est une petite fille adorable et attachante. Même avec six ans de différence, je me suis retrouvée en elle, je me disais "j'aurais fais ci, pas fais ça..."
J'ai adoré la façon dont elle voyait son grand frère : "relou number one".

J'ai aussi beaucoup aimé les "leçons de survie" ou les "flash" de Mémé Dusa ou du grand frère, ça donnait un côté, je ne sais pas, drôle et décalé.

Bien sûr quand on le lit en étant plus grand on voit toutes les "incohérences" si je puis dire : à neuf ans on n'est pas aussi réfléchi, jamais on ne ferait ça, ... Mais c'est aussi ce qui rend ce livre si adorable et reposant. Si je l'avais lu à sept, huit ans, j'aurais adoré ressembler à Hélène.

Le style des auteurs est fluide et agréable. C'est vraiment sympa à lire.

En bref, c'est une lecture toute mignonne avec des personnages adorables et attachants. Et on passe un moment très agréable et reposant.

dimanche 8 novembre 2015

Sunday's Books


Qu'est-ce qu'un Sunday's Books? C'est un rendez-vous, normalement hebdomadaire, qui consiste à récapituler tous les livres que nous avons lu, que nous lisons et que nous lirons ainsi que ceux achetés ou empruntés. Nous disons aussi les nouveaux articles du blog écrits cette semaine. Pour ma part, je rajoute les séries et films que j'ai pu voir.
Créé par Saefiel du blog Les Petits de Saefiel

La semaine passée, j'ai lu :


Vraiment pas grand chose étant donné que je n'ai fini aucun de ces deux livres! 
En début de semaine j'ai commencé Reste avec moi de Jessica Warman, qui est une histoire vraiment passionnante.
Puis j'ai arrêté pour lire Dylan Dubois de Martine Pouchain, qui est un partenariat avec Sarbacane. J'en suis à peu près au trois quart du bouquin.

En ce moment je lis :

Bhen, la même chose qu'au dessus vu que j'en ai fini aucun (oui, ça m'énerve)

Ce que je lirai ensuite :

Sûrement un livre de la collection des Claudine de Colette et Willy, vu qu'il se trouve dans ma liste de livres pour les cours.


Séries :


Mercredi, j'ai regardé le dernier épisode de la saison 2 de Faking it, et je dois dire qu'il m'a déçue, je m'attendais à mieux...




Films :

Cette semaine, j'ai regardé Le Geek Charmant ainsi que Le Mytho, just go with it.








Vide :(



Blog :

Le grand changement cette semaine est la création d'une page Facebook ici !!

Cette semaine j'ai publié, ...., 1 chronique, je pourrais même dire aujourd'hui.
Mais je compte en écrire une autre après cet article.
Broadway Limited ici

Finalement :
Ca n'a pas été une semaine très productive, que ce soit niveau lecture, blog, film, série,...
J'espère lire plus de livres la semaine prochaine ^^

Bonne semaine de lecture !!

Broadway Limited de Malika Ferdjoukh



titre :  Broadway Limited
tome 1 : Un diner avec Cary Grant
auteur : Malika Ferdjoukh
édition : L'école des loisirs
collection : Medium
sortie : 19/03/2015
nombre de pages :
à partie de 12 ans
prix : 19,50 €




     Synopsis :
Normalement, Jocelyn n'aurait pas dû obtenir une chambre à la Pension Giboulée. Mrs Merle, la propriétaire, est formelle : cette respectable pension new-yorkaise n'accepte aucun garçon, même avec un joli nom français comme Jocelyn Brouillard. Pourtant, grâce à son talent de pianiste, grâce, aussi, à un petit mensonge et à un ingrédient miraculeux qu'il transporte sans le savoir dans sa malle, Jocelyn obtient l'autorisation de loger au sous-sol. Nous sommes en 1948, cela fait quelques heures à peine qu il est à New York, il a le sentiment d avoir débarqué dans une maison de fous. Et il doit garder la tête froide, car ici il n'y a que des filles. Elles sont danseuses, apprenties comédiennes, toutes manquent d'argent et passent leur temps à courir les auditions. Chic a mangé tellement de soupe Campbell's à la tomate pour une publicité que la couleur rouge suffit à lui donner la nausée. Dido, malgré son jeune âge, a des problèmes avec le FBI. Manhattan est en proie à l'inquiétude depuis qu elle a cinq ans.Toutes ces jeunes filles ont un secret, que même leurs meilleures amies ignorent.Surtout Hadley, la plus mystérieuse de toutes, qui ne danse plus alors qu elle a autrefois dansé avec Fred Astaire, et vend chaque soir des allumettes au Social Platinium.Hadley, pour qui tout a basculé, par une nuit de neige dans un train.Un train nommé Broadway Limited.

     Mon avis :
Broadway Limited, que dire sur ce livre... A vrai dire, je ne sais pas du tout. Quand je l'ai acheté, je ne voulais pas le lire pour éloigner le moment où je le finirai. C'est bizarre, hein? J'ai jamais eu cette envie. Et quand enfin je l'ai commencé, je voulais le prolongé le plus longtemps possible, je lisais un chapitre par soir à peu près, ce qui est très peu. Maintenant, je l'ai fini il y a une semaine, et je voulais encore retarder. 

La première chose à propos de ce livre est que je n'ai jamais lu un livre de ce style là, cette période là, sans en être obligé. Et j'ai aimé! L'histoire ce passe à Broadway, en 1948. Je ne connais pas du tout cette période de l'histoire, je veux dire, du côté américain, et j'ai adoré la façon qu'avait l'auteur de la décrire.

On suit donc plusieurs personnages : Josselin, pianiste français arrivé là par un énorme et drôle quiproquo ; Chic, qui essuie les publicité aussi affreuses que ratées ; Page, qui vit de théâtre mais qui n'arrive pas à avoir son grand rôle ; Manhattan, qui aime la danse mais qui cherche quelqu'un et Hadley, Hadley qui ne jurait que par la danse et qui a brusquement arrêté. Bien sûr il y en a d'autre, Dido, Mrs Merle, Le Dragon, Ursula, Etchika, ... mais je ne les citerai pas tous, il y en a beaucoup trop.
Ceci est d'ailleurs étrange, d'habitude, j'ai du mal avec les trop grands nombres de personnages, et là, pas du tout. Bon bien sûr, au début du roman je me suis un peu emmêlée les pinceaux, mais après, plus du tout!

J'ai trouvé tous les personnages vraiment très bien approfondis ! Ils ont tous un secret que l'on découvre peu à peu, et même si on l'apprend au début, ça ne gâche pas du tout le livre! Leurs histoires différentes se croisent, se décroisent, ... Tant de personnes voulant voir leur nom sur le plus grand théâtre de Broadway, j'aime beaucoup. Je ne pourrais pas vous dire qui j'ai préféré. J'ai aimé quelque chose en chacun d'eux et je me suis attachée à tous, même ceux qui me plaisaient moins, je les appréciais car ils faisaient partie du groupe.

J'ai aussi bien aimé les allusions à certains personnages célèbres, comme Gene Kelly, Judy Garland, Addison De Witt et même Woody Allen!

L'écriture de l'auteur, ... Et bien, il n'y a rien à redire. Elle nous transporte, je vous assure que je devais me faire violence pour reposer ce livre sans le terminer tous les soirs ;)

Donc je pense pouvoir assurer que ce livre a été un étonnant coup de coeur!