Pages

samedi 6 février 2016

La pyramide des besoins humains de Caroline Solé

Si, un jour, la célébrité vous tombe dessus comme la fiente d'un pigeon sur la tête : fuyez.





titre : La pyramide des besoins humains
auteur : Caroline Solé
édition : L'école des loisirs
collection : Médium
parution : 27/05/2015
nombre de pages : 125
coût : 12,80
lecture n° 6









   Synopsis :

L’ensemble des besoins des êtres humains peut être classé en cinq catégories. Aujourd’hui, cette théorie est le principe d’un nouveau jeu de télé-réalité : La pyramide des besoins humains.
Nous sommes 15 000 candidats, et dans cinq semaines il n’en restera plus qu’un.
Et moi dans tout ça ? Disons que je m’appelle Christopher Scott. Disons que j’ai dix-huit ans. Que
j’habite sur un morceau de carton, dans la rue, à Londres.
Enfin, peu importe mon nom, peu importe mon âge. Je suis le candidat no 12778. Je n’existe pas encore. Mais je risque fort de devenir quelqu’un, et même quelqu’un de célèbre.
Et c’est bien ça le pire.

   Mon avis :

Ce livre est juste waouw. Je ne sais pas quoi dire à par que c'est une vraie pépite. Je l'ai eu en cadeau hier, l'ai commencé ce midi et l'ai fini là. Ce livre c'est 125 pages de vérité, de faux semblants, de vie. La vraie vie et la vie créée de toutes pièces.
Comme ça, ce petit livre avec sa couverture grise ne paie pas de mine mais à l'intérieur, c'est une tempête de sentiments qu'il vous fait ressentir. Il m'a fait sourire, il m'a étonné, il m'a rendu triste, il m'a rendu en colère et indigné.

J'ai suivi le bout de vie de Christopher. Jeune fugueur qui souhaite exister mais en même temps hésite. Il ne comprend pas tout ce qui se passe tout va trop vite pour lui et il ne sais plus quoi penser. En tout cas c'est l'impression qu'il m'a donné.

Après avant de commencer ce livre je pensais que Christopher se ficherait de gagner mais en fait non ça lui importe. Au tout début, cela me genait, j'aurais aimé qu'il n'en ai rien à faire de ce jeu car c'était l'idée que je m'était faite de ce personnage. Mais en fait c'est encore mieux, car il ne sais pas s'il veut gagner. Ça lui importe, beaucoup. Il hésite, ne sais pas. On est dans sa tête et on suit ses raisonnements, ils bougent, changent. Je ne connaissais pas la fin et je ne voulais pas la deviner.

La plume de Caroline Solé est belle, dure. L'auteure parle de sujet un peu difficile tel que de se retrouver à 15 ans sans abris et de vivre dans la rue.
Mais elle en dépeint un portrait qui n'est pas si noir et triste tout en n'étant pas rose et gai. Elle parle des choses avec dérision et sérieux en même temps.

Je ne regrette qu'une chose : que ce livre soit si court. J'aurais pu suivre Christopher pendant des heures encore. Mais non, il n'y a plus de page, plus d'autre chapitre.

Que puis-je dire de plus ? Ce livre est une vraie pépite que j'ai dévoré en moins de heures (je devais quand même manger ;) auquel je n'ai trouvé aucun point noir à part que j'aurais aimé ne pas l'avoir terminé.

6 commentaires:

  1. J'aimerais tellement lire ce roman, il a l'air super!

    RépondreSupprimer
  2. Waouh, je ne connaissais pas, mais si je le trouve à emprunter, je me jette dessus ! Ta chronique donne vraiment envie. :)

    RépondreSupprimer
  3. Je ne connaissais pas du tout, mais il a l'air vraiment bien, très intéressant ! Merci pour la découverte. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Antonia, Julie et Emilie : Je ne réponds pas comme ça habituellement mais comme je vais vous répondre la même chose à vous trois, ... Ce livre n'a pas que l'air super, il est super! L'histoire est original et l'écriture très belle. Empruntez-le et vous ne le regretterez pas, j'en suis sûre :)

      Supprimer
  4. Je ne connaissais pas non plus ce livre mais ta chronique donne envie de découvrir cette histoire touchante :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ce livre il faut le découvrir, c'est un concentré d'émotions de joie de tristesse d'hésitation... On ne peut pas passer à côté :)

      Supprimer