MENU

mercredi 12 juillet 2017

Andromaque de Jean Racine

titre : Andromaque
auteur : Jean Racine
édition : Hatier
collection : Nouveaux classiques
nombre de pages : 75
parution : 1667
coût : 3€
lecture n°49

Synopsis : 

Oreste aime Hermione, qui aime Pyrrhus, qui aime Andromaque, qui aime Hector, qui est mort... Pris dans une chaîne amoureuse sans issue, comment pourraient-ils s'en sortir ? De fait, quand le rideau s'ouvre, tous les éléments de l'étau tragique sont déjà prêts à se refermer sur les personnages : prisonniers de leurs passions, leur perte est inéluctable. Racine orchestre avec délectation leurs débats impuissants, leurs actions désespérées, et leur terrible fin, pour le plus grand plaisir du spectateur et du lecteur.



Mon avis :

Comme chaque été depuis des années, je m'oblige à lire quelques classiques. J'avais adoré Iphigénie de Jean Racine, et j'ai autant aimé Andromaque. Ironie du sort, j'avais travaillé sur la scène 3 de l'acte V lors de mon devoir commun de fin d'année.

Andromaque est une troyenne. Veuve d'Hector, elle devient la captive de Pyrrhus lors de la prise de Troie. Pyrrhus en tombe cependant amoureux, mais elle ne pense qu'à son feu-mari.
La mythologie grecque est bien complexe, d'autant plus qu'Andromaque fait partie du mythe des Atrides !
Après ma lecture, j'ai souhaité faire quelques recherches mais je crois que cela m'a encore plus perdue 😅

L'Andromaque de Racine peut se résumer en une chaîne amoureuse : Oreste aime Hermione, qui aime Pyrrhus, qui aime Andromaque, qui aime toujours Herctor, qui est mort, et qui souhaite protéger son fils. 
L'intrigue en elle-même est, disons-le, banale. Corneil l'avait déjà utilisé dans La Place Royale en 1634.

Ce qui m'a le plus frappé dans cette pièce, c'est la psychologie des personnages. Les actions de chacun, tous autant qu'ils sont, sont gouvernées par l'amour. Des amours différents, l'amour maternel d'Andromaque, l'amour jaloux d'Hermione, l'amour désespéré d'Oreste ou encore l'amour étrange de Pyrrhus.
Fait plus intéressant encore : leur instabilité. Ils sont tous vacillants, hésitants. Andromaque ne sait que choisir : rester fidèle à Hector et sacrifier son fils ou sauver son fils et épouser la cause de tous ses malheurs ? Pyrrhus hésite, il ne sait pas qui épouser d'Andromaque ou d'Hermione, pour qui bat son coeur ? Quant à Hermione, elle vacille jusqu'à ordonner la mort de Pyrrhus à Oreste pour ensuite l'en blâmer. Les dilemmes qu'ils ont à résoudre son cornélien et rien ne se passera comme prévu.

N'oublions pas qu'Andromaque est une tragédie, et, bien que bienséance oblige où elle reste moins sanglante que l'Andromaque d'Euripide, il y a tout de même des morts violentes. Ce sont les Atrides, quoi de plus normal ?

Cette pièce de théâtre est en vers, alexandrins et rimes plates, chose que j'adore. Je trouve que cela donne un caractère très noble à la lecture et j'ai souvent l'impression d'être au théâtre dans ces moments là. Un véritable catharsis.

"Il peut, Seigneur, il peut, dans ce désordre extrême, 
Epouser ce qu'il hait et punir ce qu'il aime."

En définitive, j'ai beaucoup apprécié ma lecture d'Andromaque de Jean Racine, le vocabulaire soutenue est agréable, les personnages sont très intéressant et je conseille fortement de faire des recherches en suivant, peut-être même préliminaires.

8 commentaires:

  1. Je ne suis pas fan de ces lectures anciennes on va dire, mais tu me donnes envie de laisser une autre chance à Racine, car j'ai lu Phèdre que j'avais bien aimé, c'est vrai :p !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aimerais beaucoup lire Phèdre, si en plus, tu as bien aimé ;)

      Supprimer
  2. J'ai lu Phèdre, de Racine, que j'avais adoré, mais celui-ci me tente beaucoup également !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aimerais vraiment lire Phèdre, tu es la deuxième personnes à avoir aimé ^^

      Supprimer
  3. Je n'ai jamais lu Andromaque mais pourquoi pas. Après, les classiques ne sont pas les lectures qui me font le plus envie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certains classiques peuvent être barbant, mais Racine écrit vraiment bien, et Andromaque est très fin

      Supprimer
  4. J'ai lu ce livre en 3 ème et j'ai vraiment adoré! Et ta chronique est très bien écrite :) Noémie bouquine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci c'est gentil ^^ Je suis contente que tu aies aimé aussi :)

      Supprimer