MENU

dimanche 5 novembre 2017

Mes vacances en libraires !

Quand je me sens mal je vais chez mon libraire
Quand je me sens bien aussi !

Coucou tout le monde !
Comme je vous en avez parlé dans mon bilan de juillet, on se retrouve aujourd'hui pour un article un peu particulier. Vous l'aurez devinez avec le titre, il s'agit de mes vacances en librairies ! Je m'explique. La plupart des gens, quand ils partent en vacances, visitent des musées, des châteaux, et caetera. Et bien moi, ce que j'adore, c'est visiter les librairies. Vous devez vous dire mais quelle dingue cette fille ! Autant que Luna Lovegood.


Mais non, je trouve très plaisant de visiter des librairies. J'aime regarder leur agencement, leurs nouveautés, je compare, je note... Et je ne suis pas la seule ! Je vous renvoie à l'article de Sandrine et vous verrez qu'en plus on peut découvrir de fabuleuses librairies...

Alors c'est parti pour mes vacances en librairies !



Tout d'abord, j'ai été à Paris (week-end offert par mon père pour mes 16ans en mars) et j'ai visité la librairie L'Ecume des pages.






 Ensuite, je suis allée à Montpellier chez ma grand-mère et elle m'a fait découvrir la Librairie Sauramps, une énorme librairie indépendante qui possède pas moins de 3 locaux.














Vous allez commencer à vous rendre compte que j'ai fait beaucoup trop de route cet été et je suis malade en transport Après Montpellier, je suis allée chez mes autres grands-parents en Bretagne et j'ai visité une librairie-café à Port-Louis : La Dame Blanche.



Ensuite, j'ai pu visité deux libraires à La Rochelle : 
la librairie Gréfine, qui ne fait que de la bande-dessinée et de la jeunesse









 Ainsi que la librairie Les Saisons, qui elle est spécialisée en adulte



Après La Rochelle, j'ai traversé la France pour aller à Strasbourg chez mon oncle, et j'y ai visité la librairie Bildergarte




Enfin, j'ai passé deux semaines en Italie. Là-bas, j'ai visité une librairie (italienne avec des lives italiens du coup, ce qui m'a heureusement empêché d'acheter) qui s'appelle Rizzoli




J'ai aussi pu entré dans la bibliothèque milanaise des Beaux-Arts. Toute en bois, les étagères remplies de vieux livres, elle est sublime.











PS : cet article devait paraître à la rentrée, mais je me suis tellement concentrée sur mes cours que j'ai oublié de le publié ! Mais vaut mieux tard que jamais non ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire