MENU

mardi 26 avril 2016

Tag #3 : Dragon's Loyalty Award / Liebster Tag Award




Hey ! 
En février j'ai été taguée sur Dragon's Loyalty Award par Aurélie et Laure du blog Two Girls Ands Books 
Et il y a deux semaine, Milka Books m'a taguée sur Liebster Tag Award
Du coup, je vais répondre aux deux tagues en même temps et je ne vais nominer que 10 personnes (5 et 5), sinon 17 ça fait vraiment beaucoup et j'ai déjà eu du mal à trouver 18 choses plus ou moins interessante sur moi... 


Dragon's Loyalty Award


7 choses sur moi :

Je suis extrêmement têtue
Je raffole des comédie musicales comme Chantons sous la pluie
Mes goûts musicaux sont assez spéciaux, je préfère Jean Jacques Goldman, Daniel Balavoine, Red Hot Chili Peppers, ... aux chansons à la mode 
J'adore faire des gâteaux mais beaucoup moins les manger
J'adore les heures style 00h00 ; 11h11 , je crois que ça porte un nom mais je ne sais plus lequel...
Mes couleurs préférées sont les tons pastels
Ma pal est immense elle comporte 73 livres chez ma mère et encore plus chez mon père. 

5 nominées :

Milka Books de Milka Books
Stella de La Bouquinerie 
Émilie de L'ivre de rêve
Julie de L'ivre de rêve
Boom de Books et Boom

Liebster Tag Award



1) Ton livre favorit de tout les temps.
Question superultradifficile !!!! 

2) Ton compte instagram favorit.
Comme je viens à peine de me créer un compte, je dirais celui de Milka Books, c'est le premier que j'ai suivi.

3) Quelles sont tes passions ?
La lecture évidement ! Mais j'adore aussi la danse et l'écriture

4) Ton dernier coup de coeur en date.
Voyons voir, ça fait longtemps que je n'ai pas eu un vrai coup de coeur...

5) Quel est ton Disney préféré  ?
Petite j'adorais Cendrillon maintenant je pense que c'est Pocahontas même si je ne l'ai pas vu souvent.

6) Plutôt contes ou albums ?
Contes, sans hésiter, j'adore ça, j'aime aussi beaucoup les réécritures

7) Alice au pays des Merveilles ou Blanche Neige ?
Blanche Neige car c'était un de mes Disney préférés quand j'étais petite ^^

8) Un prénom féminin que tu aimes.
J'aime bien Aliénor

9) La couverture de livre que tu aimes le plus.
J'aime beaucoup la couverture de Love Letters to the Dead de Ava Delleira ou celle de Scarlet de Mélissa Meyer

10) Que souhaite tu faire plus tard, ou quel métier exerce tu ?
J'aimerais travailler dans le scientifique, comme la recherche ou l'astrophysique, j'ai abandonné la médecine suite à mon stage, je n'ai pas aimé voir les enfants malades.

11) Ton repas favori ?
Je dirais des tomates avec du rôti de boeuf et en dessert une tarte au citron meringué ou un fruit 


11 choses sur moi :

Je suis petite (la plus petite de ma classe)
Je suis très timide mais je parle tout le temps quand je suis chez moi
Je pourrais lire toute une nuit sans m'arrêter même si j'ai cours le lendemain (d'ailleurs c'est déjà fait)
Je déteste les héroïnes transie d'amour, elle m'exaspèrent
En ce moment j'adore écouter les Red Hot Chili Peppers
Je suis trèèèèès perfectionniste
Je suis myope, j'ai même déjà pris une amie pour un poteau
Je n'ai pas lu tous les hp, j'avais d'abord lu les films
Je suis nulle en anglais, même si j'adorerais lire en vo
Mes haribos favoris sont les dragibus
Petite je rêvais d'être une princesse-pirate-sirène-fée-sorcière (oui tout en même temps !)
Petit bonus :  je suis folle et fière de l'être ! x)

11 questions :

1) Quel livre t'a donné envie de lire / quel a été ton premièr coup de coeur?
2) Quel sucrerie pourrais tu manger en énorme quantité ?
3) As tu des animaux ou aimerais tu en avoir ?
4) Quel endroit (ville, région ou pays) préfères tu au monde ?
5) Quel genre d'élève es ou étais tu ?
6) Quel était ton rêve quand tu étais plus petite ?
7) Comment t'imagines tu plus tard ?
8) Décris ta journée idéal
9) Si un génie sortait d'une lampe, quels seraient tes 3 voeux ?
10) Où et quand préfères tu lire?
11) Quel est ton style de prédilection niveau livre ?

5 nominées :

Camille de Les Petites Lectrices
Pauline de Les Petites Lectrices
Béa de L'ancre littéraire d'une blondinette
Chinmoku de Le Monde Fantasique
Ninouille en rêve de Livres de coeur


Voilà j'espère que ce tag ne vous a pas trop ennuyé et surtout que ce n'était pas trop long ^^' 

dimanche 24 avril 2016

Sunday's Books Spécial vacances


Qu'est-ce qu'un Sunday's Books? C'est un rendez-vous, normalement hebdomadaire, qui consiste à récapituler tous les livres que nous avons lus, que nous lisons et que nous lirons ainsi que ceux achetés ou empruntés. Nous disons aussi les nouveaux articles du blog écrits cette semaine. Pour ma part, je rajoute les séries et films que j'ai pu voir. Créé par Saefiel du blog Les Petits Mots de Saefiel


Salut salut ! Aujourd'hui on se retrouve pour un Sunday's Books un peu spécial. J'ai décidé que pendant la période de vacances, je ne ferai pas de SB mais que j'en ferai un grand regroupant les deux semaines à la rentrée.

Les semaines passées, j'ai lu :


Je n'ai pas beaucoup lu pendant ces deux semaines.
Je continue tout doucement de lire Quelqu'un pour qui trembler de Gilles Legardinier
J'ai commencé La promesse de l'aube de Romain Gary une lecture de cours, que je n'aime pas beaucoup pour le moment. J'espère que cela s'arrangera car il fait quand même 390 pages
J'ai aussi lu en catastrophe Inconnu à cette adresse de Kressmann Taylor car il me fallait un livre de plus pour mon cahier de lecture de français.
Ensuite pour me changer les idées de ce livre, j'ai lu Les années de la terreur de BuffyMars (écrit sur Wattpad). C'est une fanfiction Harry Potter se passant au temps des Marauders que j'ai beaucoup apprécié et qui m'a fait une bonne coupure. Si vous voulez la lire c'est par là !


Ce que je suis en train de lire :


Je lis toujours Quelqu'un pour qui trembler de Gilles Legardinier et chapitre par chapitre j'avance dans La promesse de l'aube de Romain Gary.


Ensuite, je vais lire :


Sûrement Nymphéas noirs de Michel Bussi, que je vais peut-être même commencé après cet article (écrit le 23) Ou alors je piocherai pour le challenge On vide nos Pal


Films / Séries :



Comme j'étais en vacances, j'ai regardé beaucoup de films le soir en famille.
J'ai d'abord regardé Le nouveau stagiaire, j'ai bien aimé cette comédie où un séniore devient stagiaire dans une grande boite.
Quant aux autres soirs, j'ai vu Ocean Eleven, un policier que je voulais trop voir et que j'ai adoré, Rien que pour vos cheveux qui était vraiment nul, Un américain à Paris, une super comédie musicale avec Gene Kelli (sûrement mon acteur préféré) et Big Eyes, un film tiré d'une histoire vraie sur une usurpation d'identité d'auteur de tableaux, film qui m'a beaucoup  plu.
La seconde semaine, j'ai vu San Andréas, c'était pas mal mais sans plus, ainsi que Diversion que je imaginais avec plus d'illusion comme Ocean Eleven ou Insaisissable.
J'ai aussi terminé la saison 5 de How I Met Your Mother que j'aime toujours autant.

Blog :

Je suis contente de moi, pendant ces vacances, je n'ai pas vraiment rattraper mon retard, mais j'ai publié pas mal d'articles.
4 chroniques de livres, une expresse et une de film :

PhonePlay de Morgane Bicail
U4 : Stéphane de Vincent Villeminot
The Truman Show 
La bobine d'Alfred de Malika Ferdjoukh
Elle s'appelait Sarah de Tatiana de Rosnay
Inconnu à cette adresse de Kressmann Taylor

Mon bilan du mois de mars et quelques mots sur le challenge On vide nos Pal


Je vous souhaite une très belle semaine remplie de belles lectures 

samedi 23 avril 2016

Chronique expresse : Inconnu à cette adresse de Kressman Taylor




 titre : Inconnu à cette adresse
 auteur : Kressman Taylor
 édition : Le Livre de Poche
 parution : 1938
 nombre de pages : 92
 coût : 3,50€
 lecture n° 23




      Synopsis :
 L'histoire d'un correspondance entre deux amis qui vont être séparés par les évènements de 1932

   Mon avis
J'ai lu ce petit livre pour les cours. Je me suis rendue compte un peu tard qu'il me manquait un livre pour mon cahier de lecture.

J’aime beaucoup ce style de narration. Par contre dans un roman aussi court, je ne me suis pas attachée aux personnages. 

A ma première lecture j’ai cru comprendre que Max vengeait sa sœur en essayant d’impliquer Martin. Mais il n’y avait alors pas de cohérence avec le postface. A la deuxième lecture, j’ai envisagé que Max faisait réellement parti de la résistance et qu’il utilisait l’adresse de Martin sans plus se soucier de son sort.




J’ai été très déçue de l’attitude de Martin et ce livre m’apporte un autre témoignage de cette époque qui a brisé des amitiés, des familles, des amours.
 




jeudi 21 avril 2016

Elle s'appelait Sarah de Tatiana de Rosnay



 titre : Elle s'appelait Sarah
 auteur : Tatiana de Rosnay
 édition : Le Livre de Poche
 nombre de pages : 368
 parution : 22 septembre 2010
 prix : Gabrielle d'Estrées ; Prix des lecteurs du livre de Poche - Le Choix des      Libraires ; Prix des lecteurs de Corse ; Prix Chronos de littérature - lycée, 20 ans et plus ; Prix La Mennais du lycée La Mennais de Guérande
 coût : 7,10 €
 lecture n° 14







      Synopsis :

Paris, juillet 1942 : Sarah, une fillette de dix ans qui porte l'étoile jaune, est arrêtée avec ses parents par la police française, au milieu de la nuit.
Paniquée, elle met son petit frère à l'abri en lui promettant de revenir le libérer dès que possible. Paris, mai 2002 : Julia Jarmond, une journaliste américaine mariée à un Français, doit couvrir la commémoration de la rafle du Vél d'Hiv. Soixante ans après, son chemin va croiser celui de Sarah, et sa vie va changer à jamais. Elle s'appelait Sarah, c'est l'histoire de deux familles que lie un terrible secret, c'est aussi l'évocation d'une des pages les plus sombres de l'Occupation.
Un roman bouleversant sur la culpabilité et le devoir de mémoire, qui connaît un succès international, avec des traductions dans trente-quatre pays.




      Mon avis :

 Elle s'appelait Sarah est un livre que je souhaitais lire depuis longtemps. Il est intéressant niveau histoire et j'aime bien l'auteur. Néanmoins, comme je le répète souvent, je ne suis pas fan des romans portant sur la guerre. J'essaie de m'y habituer car je sais qu'au lycée il faudra en lire mais j'y vais doucement. Alors bien sûr, cette lecture je la repoussait sans cesse et c'est grâce à Camille du bloc Les Petites Lectrices Sa chronique que je l'ai sortie de ma pal. J'ai adoré faite cette lecture commune avec toi et j'espère en refaire d'autres ^^

Au début, il y a deux intrigues, celle de Julia, journaliste américaine habitant à Paris en 2002, et celle de Sarah, jeune fille juive de 10 ans en 1942. Ces deux intrigues pourrait être complètement différentes, sans aucun point commun mais l'auteure à réussi à les relier d'une façon que je trouve incroyable. On suit ces deux histoires à deux époques différentes devenir une seule et même histoire.

Au début je préférais les passages de Sarah, je trouvais ceux de Julia trop long, trop ennuyeux. Puis j'ai apprécié le personnage et je n'avais plus envie de sauter les chapitres la concernant.

L'histoire de Sarah est si triste, si touchante. Elle me donnait souvent envie de pleurer, elle l'indignait, me dégoûté. Comment des gens, des humains avaient ils pu faire des choses si abominables ? Je n'en revenais pas et cela s'intensifiait au fil des pages.

J'aimais Sarah, cette fille de 10 ans qui voulait protéger son petit frère, cette fille de 10 ans qui a grandi beaucoup trop vite, vécu des choses beaucoup trop dures, cette fille de 10 ans qui jamais n'a abandonné.
Parfois je me demandais comment moi j'aurais réagis, si j'aurais abandonné. Rien que d'y repensé me donne envie de pleurer et d'ailleurs, j'ai pleurer à la fin de ses passages.

J'ai pleurer mais j'ai admiré la façon qu'a utilisé l'auteure pour relier ces deux époques. Au départ c'était une alternance puis la partie de Sarah s'est arrêté et pourtant je n'ai eu aucune impressions de coupure comme j'en avais l'impression au début. C'était fluide comme si cela ne pouvais se passer autrement.

Personnellement je n'avais jamais entendu parler du "Vel d'Hiv" j'ai trouvé cela incroyable de ne pas connaître cet événement. On parle souvent des nazi ou des résistants, mais pas de la collaboration de la France.

Je n'ai pas vu le film et je ne sais pas si je le verrai. Certaines scènes du livre étaient très dures, notamment les passages de Sarah, et je ne suis pas sûre de vouloir les voir en images.

Finalement c'est une très belle lecture, qui fait pleurer certes, mais très belle. Elle est intéressante au niveau historique et l'auteure manie parfaitement le fait de passer d'une époque à une autre.

mercredi 20 avril 2016

La bobine d'Alfred de Malika Ferdjouhk


 titre : La bobine d'Alfred
 auteur : Malika Ferdjoukh
 édition : L'école des Loisirs
 collection : Médium
 existe en poche
 parution : 24 octobre 2013
 nombre de pages : 175
 coût : 6,80€
 lecture n° 23





      Synopsis :
Harry Bonnet, 16 ans, fils d’un cuistot montmartrois, est fou de cinéma.
Comment s’est-il retrouvé à Hollywood ? C’est simple. Il lui aura suffi d’une gifle, d’une caille rôtie et d’une assiette de pommes de terre pour traverser l’Atlantique et atterrir sur la colline mythique. L’Amérique ! Des stars à tous les coins de rue !
Une nuit, il suit son père à la cantine, s’introduit en catimini sur le plateau no 17, remplace au pied levé un second rôle souffrant et… tombe nez à nez avec Alfred Hitchcock.
Le metteur en scène le plus célèbre du monde commence le tournage dont il rêve depuis quarante ans : l’adaptation d’une pièce de J. M. Barrie, l’auteur de Peter Pan.
C’est un secret absolu. Le film porte un faux titre et Hitchcock lui-même a pris un nom de code. Mais pourquoi diable Harry a-t-il voulu voir les premières minutes du film fantôme ?
Pourquoi a-t-il désobéi au maître du suspense ?


     Mon avis :

J'avais adoré Broadway Limited et quand j'ai pu rencontrer l'auteur j'étais toute excitée. Au dernier moment j'ai acheté ce livre, parce que je voulais une dédicace, parce que le synopsis donné envie, parce qu'il avait l'air moins "jeunesse" que les autres.

J'ai attendu avant de le lire. Je voulais le garder sachant que je le terminerai bien trop vite à mon goût. Et c'est ce qui s'est passé.

L'histoire débute avec une sorte de prologue. Cela se passe au présent. La suite du roman est comme un immense flash back et on revient au présent avec le dernier chapitre.

Harry à 16 ans. Il a grandi dans la culture cinématographique, son père étant un passionné de cinéma. Par un heureux hasard il se retrouve à Hollywood et va découvrir une étrange affaire. En effet le célèbre réalisateur Alfred Hitchcock tourne un film secret.

La première partie du livre est consacrée on va dire, à la mise en place de l'histoire : le prologue, l'arrivée à Hollywood, la découverte du tournage. Ensuite, tournant, et c'est une véritable course contre la montre, une série d'actions qui s'enchaînent.

Je ne sais pas quelle partie j'ai préféré. La première est essentielle, c'est ce qui pose les bases. On pourrait penser que c'est long, mais non, elle est intéressante, on y apprend certaines choses sur les tournages de film. La seconde m'a beaucoup plu. Les actions s'enchaînent sans aller trop vite.
C'est ce que j'ai aimé dans ce livre, ce mélange d'action et de calme.

J'ai aussi retrouvé toutes les références artistiques que j'avais adoré. J'ai aimé chercher les acteurs comme Ingrid Bergman, Jerry Lewis ... (j'ai un culture cinématographique totalement inexistante). Il y a juste un petit point qui m'a posé problème. Lina Lamont et Don Lockwood sont pour moi des personnages dans Chantons sous la pluie (une de les comédies musicales préférées). Et pourtant dans ce livre ils étaient présentés comme de vrais acteurs. Donc je ne sais pas, je me trompe sûrement mais ça me paraît être une drôle de coïncidence.

La fin du livre était prévisible mais je l'ai trouvé belle quand même.

Pour conclure, c'était une agréable lecture et j'étais très contente de retrouver la plume de cette auteure. J'ai été super contente de la rencontrer à l'escale du livre. Elle est très gentille et je suis repartie avec une jolie dédicace ! ^^


lundi 18 avril 2016

On vide nos pal






Hey ! En février Pauline du blog Les Petites Lectrices, m'a proposé de participer au challenge qu'elle et Camille organisent. C'est un challenge concerntant nos pile à lire qu'il serait grand temps de vider ^^
Ce challenge a débuté le 1er mars et se terminera le 1er septembre.

Au début on choisi une catégorie (le nombre de lui que l'on voudrait lire), et on en fait le bilan en septembre. Du coup, j'ai choisi 10 livres car, je n'ai pas vraiment encore commencé et que en ce moment je ne lis pas vraiment de livres de ma pal. Je préfère me donner un petit objectif, quitte à augmenter en cours de route plutôt que de devoir le diminuer ou abandonner.

Vous pouvez suivre nos progressions sur Instagram, elles ont créé le #onvidenospal

Voilà, c'était juste un petit article pour prévenir, si vous voulez y participer vous aussi, n'hésitez pas à me le dire et à contacter Camille et Pauline pour plus de précisions :)


jeudi 14 avril 2016

Bilan du mois → Mars 2016



Salut salut ! On se retrouve aujourd'hui pour un bilan lecture :) Et oui, je suis encore en retard, peut-être que mon bilan d'avril se fera en juin ? ;)

Durant ce mois de mars je n'ai pas lu beaucoup de livres "pour moi". En faite, mon voyage scolaire m'a complètement décallée. La première semaine, je n'ai donc lu qu'un livre (très agréable certes, mais qu'un seul tout de même) vu que je préparais ma valise (et que j'étais complètement stressée), ensuite pendant la deuxième semaine je n'ai lu qu'à moitié car je n'ai fais que commencer des livres sans les terminer.
En rentrant j'ai eu beaucoup de mal à me remettre dans le bain, j'ai donc lu 3 services presses. Ensuite j'ai été malade, et quand je suis malade, je lis souvent des livres fantastiques, mon père dirait "pas de la grande littérature" ;). Et enfin j'ai fini le mois avec un dernier service presse.

Conclusion, j'ai lu 6 livres (c'est pas mal en faite), 2 nouvelles (d'un recueil) et commencé 2 (sauf qi on ajoute le recueil de nouvelles que je n'ai pas lu entièrement, dans ce cas là, c'est 3) livres.

Livres lus :

http://lebloglivre-honorine.blogspot.fr/2016/03/titre-la-drole-dexpedition-tome-2.htmlhttp://lebloglivre-honorine.blogspot.fr/2016/04/clin-tiswoud-journal-dun-menteur.html
http://lebloglivre-honorine.blogspot.fr/2016/03/hisse-ho-de-anne-loyer.htmlhttp://lebloglivre-honorine.blogspot.fr/2016/03/hisse-ho-de-anne-loyer.html

 + Songe à la douceur de Clémentine Beauvais.

Livres commencés :




Acquisitions :

En mars je n'ai acheté aucun livres mais j'ai reçu 5 partenariats.

http://lebloglivre-honorine.blogspot.fr/2016/04/clin-tiswoud-journal-dun-menteur.htmlhttp://lebloglivre-honorine.blogspot.fr/2016/03/hisse-ho-de-anne-loyer.htmlhttp://lebloglivre-honorine.blogspot.fr/2016/03/hisse-ho-de-anne-loyer.htmlhttp://lebloglivre-honorine.blogspot.fr/2016/03/titre-la-drole-dexpedition-tome-2.html

+ Songe à la douceur de Clémentine Beauvais


Articles :

J'ai publié 3 articles, 2 chroniques livresques et un Sunday's Books

mardi 12 avril 2016

Film : The Truman Show



titre : The Truman Show
réalisateur : Peter Wair
acteurs : Jim Carrey, Laura Linney, Ed Harris, Natascha McElhone et Noah Emmerich
sortie : 28 octobre 1998
durée : 1h43










      Synopsis :

Truman Burbank mène une vie calme et heureuse. Il habite dans un petit pavillon propret de la radieuse station balnéaire de Seahaven. Il part tous les matins à son bureau d'agent d'assurances dont il ressort huit heures plus tard pour regagner son foyer, savourer le confort de son habitat modèle, la bonne humeur inaltérable et le sourire mécanique de sa femme, Meryl. Mais parfois, Truman étouffe sous tant de bonheur et la nuit l'angoisse le submerge. Il se sent de plus en plus étranger, comme si son entourage jouait un rôle. Pis encore, il se sent observé.




     Mon avis :

J'ai du faire cette critique pour les cours (en février ^^' ) mais j'ai eu envie de vous la poster.

Au départ, je ne voulais pas voir ce film, le résumé ne m'avait pas donné envie et je trouvais le début inintéressant. Mais passé les premières minutes j’ai compris l’histoire et les sous-entendus.

C’est l’histoire de Truman, le premier enfant né devant la caméra et qui est filmé en permanence. Mais il ne le sait pas. Il est vrai, sans artifice alors que toute sa vie est un immense tissu de mensonge, sa femme et même ses parents, sont des acteurs. Il vit entouré de figurants dans un décor de cinéma, sur une île, Seahaven, qu’il n’a jamais quittée.

Jim Carrey, l’acteur interprétant Truman, a ces airs stupides et un peu niais qui vont si bien au personnage. Il sourit sans cesse, pour lui la vie est rose, sans soucis, sans encombres, sans méchants.

Le personnage du producteur, joué par Ed Harris, est ambigu. Il aime Truman comme son fils spirituel et ,en même temps, lui fait du mal. Il le manipule, le considère comme sa création télévisuelle. Il lui fait vivre une vie qui n’en est pas une.

Mais Truman commence à se rendre compte de certains détails, de certaines choses qui ne vont pas. Il se met à douter. On pourrait trouver cette prise de conscience longue, nous les spectateurs qui rapidement, apprenons la vérité, mais c’est là tout l’intérêt du film. Du début où tout va bien au moment où il découvre la vérité, avec entre-temps, des doutes et des remises en questions. On voit tout le mal que se donne le producteur pour que Truman ignore tout du monde réel, c'est à la fois attendrissant et écoeurant.

Dans ce film, trois points de vue sont abordés : celui de Truman, celui du producteur et de son équipe et enfin celui du spectateur. Spectateur qui a grandi avec Truman, qui le regarde vingt-quatre heures sur vingt-quatre, et dont nous « vrais » spectateurs de ce film, faisons partis.


Ce film nous fait réfléchir sur la télé-réalité, ses faux-semblants et sur notre rôle en tant que spectateurs. Seule Silvia, qui a tenu un rôle de figurant, se rend compte que ce que l'on fait subir à Truman n'est pas éthique. Les autres spectateurs ne se posent même pas la questions, ils vivent avec Truman en oubliant qu'il est un homme et non un acteur.
C'est cela que j'ai trouvé le plus écoeurant, que personne ne se souci e de ce qu'il pense réellement et qu'il a le droit de vivre de ses choix.

J'ai donc adoré ce film, que ce soit au niveau du jeu d'acteur, du graphisme (la scène de l'escalier), de l'idée originale ou des réflexions avec lesquelles on ressort.




lundi 11 avril 2016

U4 : Stéphane de Vincent Villeminot




titre : U4
tome : Stéphane
auteur : Vincent Villeminot
édition : Nathan
collection : Syros
parution : 27 août 2015
nombre de pages : 300 
coût : 16,90€
lecture n°22












     Synopsis :

Cela fait dix jours que le virus U4 accomplit ses ravages. Plus de 90% de la population mondiale ont été décimés. Les seuls survivants sont des adolescents. L'électricité et l'eau potable commence à manquer, tous les réseaux de communication s'éteignent. 
Dans ce monde dévasté, Koridwen, Yannis, Jules et Stéphane se rendent, sans se connaître, à un même rendez-vous. 
Parviendront-ils à survivre, et pourront-ils changer le cours des choses ?

Stéphane vit à Lyon avec son père, un éminent épidémiologiste. Si des adultes ont survécu, son père en fait partie, elle en est convaincue. Alors elle refuse de rejoindre le R-Point, ce lieu où des ados commencent à s’organiser pour survivre. Elle préfère attendre seule, chez elle, que son père vienne la chercher. Et s’il ne le fait pas ? Et si les pillards qui contrôlent déjà le quartier débarquent avant lui? Tout espoir s’écroulera, à l’exception d’un seul : un rendez-vous fixé à Paris…


     Mon avis :

Le phénomène U4, sorti en août 2015 tout le monde en a entendu parlé et moi, toujours en retard, je ne le lis que maintenant.

L'intrigue est en fait plutôt banale. Un virus mortel, plus de la moitié de la population décimée, seuls survivants : des adolescents. Mais ce n'est pas pour l'histoire que je l'ai lu, à vrai dire je commence à faire une overdose de dystopie, j'ai lu ce livre pour l'auteur. Quatre auteurs, quatre personnages, une histoire. C'est plutôt accrocheur non ? Moi ça m'a beaucoup intrigué. Mais du coup, il faut en lire plus d'un sinon, il n'y a pas grand intérêt.

J'ai lu Stéphane de Vincent Villeminot car j'ai entendu beaucoup de bien de cet auteur et que j'avais envie de le découvrir. 

Stéphane est une jeune fille de 16 ans, son père est épidémiologiste et donc elle s'y connaît beaucoup en médecine. Je ne l'ai pas du tout appréciée. Je n'arrivais pas à la cerner, son caractère était sans cesse changeant et je n'aimais aucune de ses facettes. Je l'ai trouvée égoïste, naïve (mais dans le mauvais sens), violente...
En fait je n'ai réussi à accrocher à aucun des personnages. C'est étrange et c'est très rare que cela m'arrive.

Je ne sais pas quoi ajouter d'autre.... J'ai été déçu par cette lecture, j'en attendais beaucoup. Mais si j'en ai l'occasion peut être que je lirai un autre U4 car c'est quand même le but de ces livres, connaître le point de vue de différents personnages écrits par différents auteurs.

Sinon, si cela intéresse quelqu'un, un concours de fanfiction est organisé par les éditions Nathan Syros, c'est par là ^^